[SPN] 12.08 – LOTUS

banner-review-saison-12-12-08

Spoilers, yada yada…

Ce qui devait arriver, arriva (malheureusement), un épisode de la saison 12 m’a déçu. Ceci est tragique. Mais en même temps, c’était un épisode de Buckner et Ross-Leming, donc je ne devrais pas être surpris.e plus que ça. Au contraire, je devrais plutôt l’être d’avoir adoré Mamma Mia, leur précédent épisode cette saison. J’étais impatient.e de voir LOTUS depuis que j’avais lu le synopsis qui promettait d’être intéressant mais le duo infernal a une fois de plus tout gâché. J’ai passé trois quarts d’heure à facepalmer et à me répéter que ceci ou cela n’avait aucun sens. Rien dans cet épisode ne faisait sens ; rien.

Ok, le fait que Lucifer veuille devenir POTUS paraissait logique au vu du précédent épisode, mais tout. Donc, Lucifer a pris possession de la personne la plus puissante de la planète (à part peut-être le Pape en terme d’influence) et qu’est-ce qu’il fait ? Rien. Je ne sais pas, mais si j’étais le diable et que je possédais le POTUS, j’en profiterais pour créer le chaos, genre, j’enclencherais une guerre atomique, je montrais les pays les uns contre les autres, j’aiderais tous les groupes terroristes de la planète, afin de la mettre à feu et à sang. Mais non, Lucifer « Je hais les humains plus que je hais mon père » ne fait rien de tout ça. Au mieux, il fait une blague style « Ou alors on les bombarde » et écrit pense à gracier Charles Manson. Oh, et il couche avec une humaine. Tellement logique (non).

Alors on va venir nous dire que c’était pour la venue du Nephilim sauf qu’il n’avait pas pensé à cette idée avant d’avoir couché la première fois avec Kelly (et si ces rapports entre Lucifer!Jeff et Kelly ne sont pas douteux, je ne sais pas ce qui l’est) ; ce n’est que lorsqu’elle a déclaré qu’il (alias Jeff) ferait un bon père, que l’on voit que l’idée fait son chemin, avant ça, il n’y avait pas pensé.
Quant au Nephilim en lui-même, je me doute que ce n’est pas juste l’idée de Buckner et Ross-Leming mais ça reste quand même du grand n’importe quoi. Et je me répète mais Lucifer ne s’abaisserait jamais à coucher avec un.e humain.e. Vous vous rappelez, Hammer of the Gods et son discours anti-humain et sa réaction face au fait que Gabriel se soit acoquiné avec des humain.e.s et des divinités païennes ? (sans rapport, mais en parlant de Hammer of the Gods, le décor du Meteor, la semaine dernière, reprenait des éléments de l’Elysian Fields) La continuité et BRL, ça fait vraiment 72.

Non, parce que non contents de nous faire croire que Lucifer est content de faire des galipettes avec une humaine, il nous le rende allergique aux objets religieux. Ah. Première nouvelle. Si c’était le cas, comment aurait-il pu utiliser la corne de Joshua contre Amara la saison dernière, corne qui, à mon avis, est quand même plus imbibée (à défaut d’un meilleur terme) d’énergie divine qu’une Bible ou une croix. Et en parlant de croix : l’archevêque ne porte pas sa croix sur une photo donc ça veut dire qu’il est possédé par Lucifer ?! Je sais que les Winchester ont parfois une logique très particulière, mais là, ça dépasse toutes les bornes de très loin.

On pourrait croire que ça y est, j’en ai fini avec les âneries de BRL, mais non, que nenni. Je crois bien qu’ils essaient de placer les plus d’erreurs de continuité et d’illogismes par épisode, c’est pas possible autrement. Bref, l’infernal duo a eu la tâche de présenter Ketch aux Winchester et… l’on privé de sa moto. Alors, je sais que ce n’est pas la plus grosse erreur de l’épisode, mais elle semblait faire autant partie du personnage que Baby fait partie de Dean ; après tout, lorsqu’on a voulu nous faire comprendre que Ketch suivait les Winchester sans pour autant nous montrer le personnage, c’est la moto qui était présente (et repérée par Dean). Ensuite, Ketch déclare ne pas avoir suivi Sam et Dean, sauf qu’on sait que c’est faux. Bon, là, je veux bien concéder que ça peut-être le personnage qui ment et non pas une erreur de continuité. Même si j’en doute.
Toujours concernant Ketch et les MoLL, pourquoi Sam décide-t-il d’un coup de les contacter alors qu’ils avaient essayé de les tuer ? Ça n’a aucun de poulain de sens !

Et vient enfin la dernière décision illogique du script (et je vois en quoi c’est nécessaire pour la suite de la saison mais pas la logique dans l’épisode) : les Winchester qui reste avec le POTUS alors qu’ils renvoient Cas et Kelly. Je ne sais pas, mais si quelqu’un avait dû rester avec Jeff, c’était Kelly. Le service de sécurité savait qu’elle était là, elle aurait pu dire que le POTUS avait fait un malaise ou je ne sais quoi et ça serait passé, mais non. Les mecs de la sécu débarquent donc sans raison (je sais pas pas, mais pour moi, c’était censé être un RDV secret entre Jeff et sa maîtresse, donc aucune raison d’envahir la chambre) , accusent Sam et Dean d’avoir tenté de tuer le POTUS et ne cherchent même pas à savoir où est passé Kelly (qui, si on suit la logique du truc, est donc la complice des Winchester dans cette tentative d’assassinat et a tendu un piège à Jeff). Rien ne tient.

Le seul truc positif que je peux dire, c’est qu’il y a un chouïa de continuité de la saison, dans la mesure où les thèmes de la famille et de « Spot the monster » sont encore présents dans cet épisode, et que miracle, on se rappelle enfin de l’existence des MoLL. Ça et une ou deux répliques qui m’ont fait marrer, par exemple :

tumblr_ohwhicgwoh1ty180do8_500

Oh, et, même si j’ai bien aimé voir Crowley exploser le fiancé de Rowena, je pense qu’elle est amplement capable de se défendre elle-même, sans que son fils vienne à la rescousse ; au contraire, c’est plutôt Crowley qui a régulièrement besoin de sa mère pour le sauver d’une mauvaise situation. Mais une fois de plus, il ne faut pas trop en demander à Buckner et Ross-Leming.

Bref, un épisode qui, sur le papier, avait tout pour être excellent et qui a été ruiné par un duo d’incapables. Et dire qu’il faut désormais attendre le 26 janvier pour avoir la suite.

Sur ce,

im-out-jensen

[SPN] 12.07 – Rock Never Dies

banner-review-saison-12-12-07

Comme d’habitude, spoilers toussa toussa…

J’ai une fois de plus adoré cet épisode. J’en suis même au point où je serais presque déçu.e de ne pas être déçu.e par cette saison, parce qu’au bout d’un moment, les compliments, c’est lourd et c’est toujours la même chose. Mais d’un autre côté, je suis hyper content.e d’avoir une si bonne saison ; je n’arrivais pas à décider quelle saison était la meilleure entre la 8 et la 11, ben, j’ai plus à me poser la question, c’est la 12 (du moins, jusqu’à présent).

Seule chose que je reprochais (et encore un peu) à la saison en cours, c’est l’oubli des soit-disant « grands méchants », à savoir les MoLL, après tout, la card title leur est consacré et pourtant, passé le 12.02, on a juste vu Ketch même pas deux minutes et on a eu droit à seulement DEUX mentions des MoLL, dont une dans ce dernier épisode. Alors, je sais bien qu’avec Lucifer qui se balade sur Terre et s’amuse à casser les joujoux de Chuck, les Winchesters & co. ont d’autres chats à fouetter (pauvres minous…), mais quand même…

D’ailleurs, en parlant de Lucifer, j’ai adoré le petit discours qu’il tient aux boys, pauvre Luci qui se sent seul et qui a encore l’impression d’avoir été abandonné par… sa famille (et hop, revoilà un des thèmes de la saison qui pointe son nez). Alors, je le comprends, je comprends qu’il se sente trahi par Chuck, mais y’en a un peu marre de sa crise d’adolescence à rallonge, il serait temps qu’il grandisse un peu, non ? Et le pire, c’est que sa seule motivation semble être de faire le plus de dégâts possible, ce qui est loin d’être rassurant (le pire étant qu’il doit changer de vaisseau régulièrement, ce qui le rend d’autant plus difficile à appréhender).

Malgré l’aspect lourd, violent et ne présageant rien de bon pour la suite, on a quand même eu droit à quelques moments beaucoup plus légers, voire carrément hilarants. Entre Sam qui tente par tous les moyens de cacher à Dean qu’il écoute du Vince Vincente (et qui, quand découvert à le culot de prétexter que c’est pour des recherches), Dean qui fait l’idiot avec la guitare de Vince, Dean (encore) qui déclare que Sam et lui sont les Oasis américains (il sait que les frères Gallagher se haïssent ou pas ? ^^), la réplique de Cas qui dit à Dean « au moins, je ne ressemble pas à un bûcheron » et le fameux « Assbutt! », on a été servi.e.s.

Bref, un très bon épisode comme depuis le début de la saison.

Sur ce,

end-dean

[SPN] 12.06 – Celebrating the Life of Asa Fox

banner-review-saison-12-12-06

Vous connaissez la chanson, spoilers à tous les étages.

Cette saison. Cette saison ! Six épisodes déjà et pas un seul que j’ai trouvé bof ou que je n’ai pas aimé. J’ai adoré chacun d’entre eux. Pour citer Dean, cette saison est :

tumblr_oggfsmyzfy1t0lrvjo1_r1_540

Et chacun des épisodes de cette saison est :

Nah, je vais pas remettre ce gif, mais vous avez failli y avoir droit une fois de plus (j’y peux rien, si j’adore la tête que fait Dean, tout fier de lui).

Mais revenons-en à l’épisode en lui-même. Encore un épisode que j’ai donc adoré mais sur lequel, j’ai peu à dire.

Bien sûr, j’ai adoré découvrir que Mary a continué à chasser même après la naissance de Dean (elle aurait continué à chasser pendant qu’elle en était enceinte que ça m’étonnerait qu’à moitié). Le seul truc qui m’a un chouïa embêté par rapport à ça, c’est qu’on en sache pas plus sur l’histoire passée entre Mary et le loup-garou ; mais ce n’était pas le sujet de l’épisode, donc je comprends que le scénariste n’est pas insisté là-dessus.
J’ai beaucoup aimé le fait que Mary n’ait jamais vraiment arrêté la chasse, car ça montre bien qu’une fois qu’on a embrassé cette vie, on ne peut plus en sortir ; ce qui fait écho à ses propos du début de la saison, disant que n’importe le niveau des chasseurs, ils finissent tous de la même façon, à savoir, violemment, durant une chasse.

L’autre personne que j’ai été ravi.e de revoir, c’est bien évidemment Jody « Badass sheriff chick » Mills. Jody qui a eu droit à son petit « I killed Hitler » de la part d’un Dean super fier de lui (j’aime quand Dean est fier de lui, ok ? C’est tellement rare que je profite de chaque seconde de fierté de mon choupi).

tumblr_ogti6jxdmr1u67h0ko2_500

Sérieusement, regardez-moi cet air trognon (et la bitchface de compèt’ de Sam XD). Mais ce n’est pas le sujet (juste, je veux ajouter que je suis déçu.e que Dean ne se soit pas vanté auprès de sa mère à la fin de l’épisode, genre « Bacon. » « All the Bacon. By the way, I killed Hitler. », ça aurait fini l’épisode en beauté).
Jody, donc. Merveilleuse, courageuse, aimante et super badass (sheriff chick), Jody. Jody qui comprend immédiatement ce que ressent Dean et qui lui fait comprendre que c’est normal d’avoir peur. Jody qui essaie de faire renouer Mary et ses fils, et grâce à qui on en découvre un peu plus sur ce qui se passe dans la tête de Mary (manque d’estime de soi, sentiment de ne pas faire assez bien, etc… Ça ne vous rappelle personne ? Quand je vous dis que Dean et sa mère sont les mêmes…)

Et comme je ne vais pas arriver à parler de Jody sans en revenir à Dean sans cesse, continuons avec les frères Winchester. Et leurs fans. Je ne vais pas m’attarder sur Elvis pour l’instant, mais… Suis-je lae seul.e à être curieuxe de savoir ce qu’il se dit sur les Winchester dans le cercle des chasseurs ?

tumblr_ogtk4zjl451u69hhpo2_500 tumblr_ogtj94eu1w1qj8v20o1_500

Vient enfin le sujet de Billie. Alors, elle est badass et tout mais je n’arrive toujours pas à savoir si je l’adore ou la déteste. Et comme je pressens qu’elle aura un rôle à jouer dans la mort définitive (que j’espère dans de nombreuses saisons) des Winchester, je n’arrive pas à lui faire confiance quand elle dit qu’elle suit les règles et qu’elle ne tue pas ; ne pas tuer, ne veut pas dire ne pas tout mettre en oeuvre pour faire mourir quelqu’un, comme elle a manipulé Dean la saison dernière en lui faisant croire que Sam était mort alors qu’elle savait qu’il n’en était rien. Donc, j’aime bien la revoir régulièrement, parce que badass, et que ça me donne l’occasion de mieux l’observer pour tenter de la cerner, mais en même temps, j’aime pas la savoir près des Winchester.

C’était donc tout ce que j’ai à dire sur l’épisode. Néanmoins, j’ai encore quelques trucs à ajouter concernant la saison jusqu’à présent.

J’ai remarqué deux (voire trois) grandes lignes directrices cette saison :

  1. ce que j’appelle « Spot the monster », à savoir, le fait que très souvent on est incapable de dire qui est le « méchant », l’humain ou le monstre, ou du moins, où c’est un simple humain qui est monstrueux.
  2. vessel!Sam
  3. et on peut ajouter la famille

1. Spot the monster :

Si l’on reprend depuis le 12.01 on a eu :

  • les MoLL (d’ailleurs, on dirait que les Winchester ont complètement oublié leur existence) et plus particulièrement Toni et Ketch ; tous deux humains, tous deux prêts à torturer ou tuer sans état d’âme, alors qu’ils prétendent défendre l’humanité contre les monstres (Keep Calm and Carry On, Mamma Mia et American Nightmare) ;
  • le père de famille dans The Foundry. Alors, ok, c’était un fantôme, mais bien que faisant partie du surnaturel, les fantômes sont avant tout des humains, enfin, des âmes humaines. Mais je le concède, on pourrait le laisser de côté. Sauf qu’il possède Mary et qu’alors une humaine devient « monstrueuse »du fait de cette possession (et oui, dans ce cas-là, chaque possession démoniaque depuis la saison un est du même acabit, sauf que le thème de l’humain monstrueux/du monstre humain n’était pas central jusqu’à la S12) ;
  • viennent ensuite les Peterson dans American Nightmare. Non pas Magda, l’élément surnaturel de la famille, mais ses parents et son frère et tout particulièrement sa mère ; Magda était peut-être responsable de la mort de l’assistante sociale et du livreur, mais c’est le traitement infligé par sa famille qui l’a poussé à tenter d’entrer en contact avec ses deux victimes. Si les Peterson n’avait pas traité leur fille/sœur comme le diable en personne, elle n’aurait jamais eu à forcer ses pensées dans l’esprit des deux morts. Le seul crime de Magda (= le monstre) a été d’être humaine et de vouloir de l’aide ; le crime de Mrs Peterson (= l’humaine) a été d’avoir traité sa fille de façon monstrueuse et d’avoir tué son mari et son fils. L’humaine est devenue monstre en prétendant défendre l’humanité contre le diable (coucou le raisonnement à la MoLL) ;
  • viennent ensuite les nazis, l’Ordre de Thule et Hitler lui-même dans The One You’ve Been Waiting For. Je crois qu’on peut difficilement imaginer pire monstres humains que les Nazis et Hitler, non ? ;
  • enfin, on a les multiples possessions du dernier épisode, faisant douter de la nature des chasseurs enfermés dans la maison : humain ou démon ? On peut aussi ajouter que le véritable meurtrier d’Asa n’était pas un monstre, mais bien un humain.

Six épisodes, six « spot the monster ». Je crois que l’on peut dire sans trop se tromper que c’est le thème principal de la saison.

2. Vessel!Sam

Celebrating the Life of Asa Fox était le troisième épisode consécutif à évoquer le statut de vaisseau de Lucifer de Sam.

tumblr_ogtl7mfil61qiqj0po5_500

Sans parler de l’évocation de son temps dans la cage et des tortures infligées par Lucifer dans Keep Calm and Carry On. Lucifer qui a quelques soucis à garder un vaisseau bien longtemps ces derniers temps. Hum… Ça sent mauvais pour Sam.

dont-good-lucifer

3. La famille

Evidemment, avec le retour de Mary, c’est peut-être juste une impression, ais la famille semble néanmoins être très présente cette saison (et je ne parle pas que des Winchester).

  • Mary et ses fils (parce que bon) ;
  • Toni et son fils ;
  • le père dans The Foundry qui « collectionne » les enfants ;
  • la famille Peterson ;
  • le futur Hitler et son fils ;
  • les jumeaux qui se trouvent être les enfants d’Asa (ce que, soit dit en passant, j’avais deviné dès que Max a dit que leur mère le connaissait)
  • Jody « J’adopte tous les orphelins que je croise (à commencer par les Winchester) » Mills qui représente donc la mère par excellence et qui évoque son fils.

Yep, on a bien un troisième thème.

Après, je sais pas quoi faire de tout ça. D’autant que les soi-disant grands méchants de la saison sont Chuck-sait-où et qu’on en entend plus parler, et que donc, je n’arrive pas à formuler de théorie pour la suite (ce qui est très nul, d’habitude, j’ai une assez bonne idée de comment va finir la saison dès l’épisode XX.02 ou XX.03 maxi).

Bref, j’adore cette saison et je suis très déçu.e qu’il n’y ait pas d’épisode la semaine prochaine et qu’après le 12.08, il va falloir attendre Chuck seul sait combien de temps avant la reprise.

Sur ce,

tumblr_oggfsmyzfy1t0lrvjo1_r1_540

Oups, je voulais dire :

peace-out-bitches-charlie

[SPN] 12.05 – The One You’ve Been Waiting For

banner-review-saison-12-12-05

Spoilers, et cetera. Et beaucoup trop de gifs pour si peu de mots.

J’ai envie de râler parce que presque pas d’Aaron (et en plus, à l’autre bout du monde) dans cet épisode, mais il était tellement bon (l’épisode, pas Aaron, hein) que je peux pas m’énerver pour ce faux espoir qu’on nous a donné.

Cette nuit, après le premier visionnage, j’étais assez mitigé.e. La fin était extraordinairement plaisante, mais le reste m’avait paru très « meh ». Sauf que, je ne m’arrête jamais à un visionnage cette saison et j’ai donc revu l’épisode il y a quelques heures et là, j’ai passé 3/4 d’heures super.

J’ai déjà dit sur ce blog que je détestais voir débarquer les Nazis dans mes séries favorites, parce que :

tumblr_inline_ogg2foig3f1s2ndyz_500

mais de l’autre côté, que ce soit dans Doctor Who ou Supernatural, les épisodes en question sont tous très bons. De plus, l’épisode de Doctor Who avec Hitler était un de l’époque Rory qui, du moins de mon point de vue, est très semblable à Dean. Et puis :

tumblr_oggn9aksyz1rc28kio1_250tumblr_oggn9aksyz1rc28kio2_250

Bref. J’ai adoré cet épisode mais j’ai peu à dire sur le sujet. Mais puis-je faire remarquer que Dean était particulièrement chou ? Je veux dire…

tumblr_oggfsmyzfy1t0lrvjo2_r1_500 tumblr_oggfsmyzfy1t0lrvjo1_r1_540

tumblr_ogglo4xd7f1sy6cqlo1_540

tumblr_oggk7hkipk1s4fl64o1_500 tumblr_oggk7hkipk1s4fl64o2_500

tumblr_oggo4aqzpt1uyc0f1o1_500

Bon, ce dernier gif est à la fois super choupi et horrible. J’ai pas besoin d’expliquer le côté mignon de la chose, mais pourquoi « horrible » ? Parce que Dean (dans l’épisode où l’on devait revoir Aaron – grrr – et que beaucoup de fans attendaient pour des raisons de shiping) détruit un bateau ou plutôt, pour les anglophones, un « ship ». On nous dit donc que le ship Dean/Aaron a été atomisé et qu’il n’y a plus d’espoir. Je m’en fiche :

tumblr_npwo7oxizb1qg5quso1_500

Mais Dean n’était pas que choupi dans cet épisode, il était aussi super badass :

tumblr_oggfs8pvzs1t0lrvjo1_r1_500

Allez, assez parlé de Dean.

J’ai vu passer beaucoup de commentaires sur Tumblr comme quoi Ellie était super géniale, blablabla. Alors déjà, au premier visionnage de l’épisode, je l’ai trouvée carrément insupportable. La seconde fois me l’a rendue un chouïa moins pénible, dans la mesure ou, ok, elle réagit normalement, mais elle m’a quand même tapé sur le système durant 90% de l’épisode. J’espère qu’on ne la reverra pas.

Ce qui est loin de m’avoir agacé.e, c’est la référence directe à Harry Potter et aux Horcruxes. J’ai bien sûr pensé à Charlie et j’ai un petit peu chouiné, parce que je ne me remettrais jamais de ce qui lui est arrivé. De plus, Horcruxes = Voldemort = métaphore d’Hitler, donc, c’était parfait.
Toujours dans les métaphores et Hitler : on est d’accord qu’Hitler est un moyen détourné de parler de Trump (je pense aussi que le planning de la saison a été fait afin que The One You’ve Been Waiting For soit diffusé juste après les élections) ? D’ailleurs le laïus du Nazi sur l’époque qu’on vit qu’il finit par :

It was never a better time for the Führer’s return.

plus la référence au pouvoir que Twitter donnerait à Hitler, sonne étrangement comme Trump et la façon dont il communique.

Pour finir, je ferais juste remarquer que c’est la seconde fois en deux épisodes que Sam parle de sa condition de vaisseau de Lucifer. Comme par hasard, dans la saison où Lucifer revient et a garder son vaisseau. Je ne sais pas ce que ça veut dire pour la suite, mais j’espère qu’ils vont pas encore nous faire le coup du « Je dois accepter que Lucifer me porte au bal de promo parce que sinon c’est la fin du monde ».

Voilà, cette review était très fouillis et un peu courte mais j’aurais pu me contenter de « Je veux plus d’Aaron et Dean est un badass trop choupi *couine* », donc…

Sur ce,

end-dean

[SPN] Et si, encore du blabla sur le 12.05

Je sais que ça fait trois semaines que je casse les pieds de tout le monde avec l’épisode 12.05, mais voilà, j’ai encore envie d’en parler (c’est surtout que j’ai passé la journée à jouer aux Sims 4 – faut d’ailleurs que je fasse une petite review du dernier opus – et que du coup, j’ai rien préparé pour le NaBlo).

Donc voilà, j’ai fais quelque chose que j’évite d’ordinaire : j’ai regardé les images promotionnelles de l’épisode et j’ai remarqué quelque chose de flagrant. Aaron n’est présent sur aucune d’entre elle.  Pas d’Aaron sur les photos promo, pas d’Aaron dans le synopsis de l’épisode et pas d’Aaron dans le teaser diffusé après American Nightmare. Du coup, je me demande pourquoi sa présence dans l’épisode est tenue secrète. Bien sûr, le retour d’Adam Rose dans la série avait été annoncé mais depuis, rien. Comme si on essayait de nous le faire oublier. Alors je me doute que c’est pour faire la surprise aux téléspectateurs qui ne sont pas à l’affût de la moindre info sur la série, mais je ne peux m’empêcher de penser qu’il y a un autre motif pour cela. Ou alors, on nous a dit qu’il revenait pour cet épisode et en fait, c’est pour un autre, parce que ma théorie sur Hitler qui est le méchant de la saison est vraie et qu’Aaron revient pour le season finale. Mais du coup, ça fait capoter ma théorie sur la signification du titre de l’épisode.

Bref, j’en peux plus d’attendre The One You’ve Been Waiting For (ah ah), je veux environ douze millions d’épisodes avec Aaron (dont au moins onze millions où lui et Dean flirtent) et je suis un escroc qui a pondu un pseudo billet de blog sans réel contenu pour pas avoir à se fatiguer à écrire.

Sur ce,

im-out-misha

[SPN] 12.04 – American Nightmare

banner-review-saison-12-12-04

Spoilers, blablabla, tout ça.

J’ai beaucoup aimé American Nightmare (et non pas American Horror Story, comme je manque l’écrire à chaque fois) mais je n’ai pas grand-chose à dire sur le sujet, donc, review courte aujourd’hui.

Premier épisode de la saison sans rapport (apparent) avec les deux arcs l’année : les MoLL et Lucifer. Bien sûr, il y a les soupçons de l’action de Luci au début de l’épisode et la présence de Ketchup-Man, mais c’est tout.

Une fois de plus, on a le thème du « monstre » humain et des humains monstrueux qui, comme je l’ai mentionné dans de précédentes reviews, me semble être le thème de la saison. Parce que bien que Magda soit responsable de la mort des deux victimes, elle n’a jamais souhaité leur faire de mal. Par contre, sa famille, sous le prétexte de protéger le monde du diable, torture une innocente jeune femme.

L’autre thème est bien évidemment celui de la famille, l’autre thème de la saison douze. Bien sûr, il est question de la famille Peterson mais surtout (parfois de façon détournée) de la famille Winchester et plus particulièrement de la façon qu’à chacun de ses membres de faire face au changement. Mary et son besoin de s’éloigner de ses enfants pour trouver sa place dans ce nouveau monde. Dean le sentiment d’abandon qu’il ressent. Sam qui se plonge dans le travail et tente de se convaincre qu’il est ok avec l’idée de sa mère de partir. On ne sait pas comment se débrouille Mary (hormis le fait qu’elle dise bien aller), mais on voit que Dean est en colère par rapport au choix de sa mère dans la façon dont il traite environ tout le monde. Sam, lui, paraît accepter la décision de Mary mais lors de sa confrontation avec Mrs Peterson au sujet de ce dont se soucie Dieu ou ce qu’il veut, j’ai eu la sensation que ce n’est pas que le refus des Peterson de faire soigner Magda qui le fait sortir de ses gonds, mais aussi la peur (et un peu la colère) qu’il ressent à l’idée que Mary pourrait ne pas revenir auprès de ses fils. Mais au final, Dean (et probablement Sam) finit par prendre conscience que son moyen de faire face n’est pas le bon. Et au moins, Dean ne finit pas détruit comme la semaine dernière.

12-04-american-nightmare-mine-2

Vient ensuite Mr Ketch : n’avais-je pas dit que la moto qui semblait ne servir à rien dans l’épisode de la semaine dernière était la sienne ? Ben si !

bam-sam

J’adooooooore avoir raison !
Bref, Ketchup-Man comme l’appelle genre tout le monde, sauf les gens qui ne sont pas moi. Il est vraiment cette menace (quasi) invisible qui menace les Winchester sans que ceux-là soient au courant que j’avais imaginé ; enfin, les Winchester et quiconque qui représente une menace du point de vue des MoLL. Si je déteste déjà la personnage, j’aime énormément la façon dont les scénaristes l’introduisent par petites touches depuis le premier épisode, comme les pièces d’un puzzle que l’on doit assembler (et j’ai peur de l’image qui va se dessiner une fois toutes les pièces mises bout à bout).

Voilà, je n’ai rien de plus à dire sur cet épisode, pourtant très bon. Juste deux points :

  • les stigmates des victimes de Magda ne sont pas expliquées (seules les lacérations du fouet sont explicables) ;
  • les répliques « Do you know God ? » »We’re besties » et « It didn’t make me the Devil » m’ont beaucoup amusées ; c’est ce genre de références en passant que j’aime. Les personnes à qui elles sont adressées ne comprennent pas la référence mais le public oui ; c’est un peu comme si l’on nous faisait un petit signe genre « *wink wink* Private joke, dude! ».

Sur ce,

peace-out-bitches-charlie